Ma maison bleue, pour l'accueil d'enfants autistes et leurs parents

« Le budget participatif citoyen est arrivé pile poil au bon moment. On venait de signer le compromis. Ça a été un vrai plus pour tout ce qui est aménagement », se souvient Eugénie Larrivière, fondatrice de Ma maison bleue . Avec 1137 voix récoltées sur le canton Mont-de-Marsan2, le projet n°6525 « Ma Maison Bleue, un lieu de répit » a obtenu 50 000 € dans la catégorie « Solidarités et inclusion ». Une aubaine. Pour l'emporter, Eugénie a été très active sur les réseaux sociaux et sur tous les circuits dédiés à l'autisme. La vingtaine de bénévoles de l'association ont eux aussi partagé l'idée partout, « c'est une cause qui parle à beaucoup de personnes, ça a fédéré des aidants de tous bords ». 

Au final, grâce à la cagnotte départementale, explique Eugénie, « on a pu acheter une cuisine pour plus de convivialité avec les parents, faire certaines peintures, créer une aire de jeux extérieure avec toboggan, maisonnette et balançoire. Ça nous a aussi permis d'acheter des rideaux de lumière, des effets de sons ou des gros coussins, pour notre salle sensorielle immergée dans le noir ». 

Témoignage vidéo d'Eugénie Larrivière, fondatrice de Ma maison bleue, sur l'expérience "Budget Participatif Citoyen"

 

 

Lire l'article complet pour en savoir plus

 

 

crédit photo
les bénévoles de l'association Le chant de l'herbe ©J.Ducourau
les travaux en cours ©S.Zambon/Dpt40