Le projet « La Menuiserie » prend forme

Tout commence par un « coup de foudre » en 2017 pour ce bâtiment abandonné depuis une dizaine d’années. Olivier Suaud (en photo page d'accueil) et David Sanhes qui l’ont découvert, voient tout de suite le potentiel que présente cette ancienne menuiserie (300 m2), même s’ils sont conscients que les travaux de rénovation seront énormes. Le Budget Participatif Citoyen est tombé à point nommé !

A fond dans le projet

« Dans l’association, nous sommes pour moitié enseignants et pour moitié intermittents du spectacle. Comme nous n’y connaissons rien en bâtiment, il a fallu prendre des conseils à droite et à gauche pour évaluer le budget nécessaire ». Une fois l’idée jugée recevable par les services du Département, la course n’est pas finie. « Nous nous sommes lancés à fond dans la campagne de communication. Pendant un mois, nous n’avons pas arrêté : mailing à nos réseaux, aller à la rencontre des gens dans la rue, les commerces, au marché, à Villeneuve et dans les villages alentours. ». Et une fois lauréats, il faut passer à la phase de devis, c’est-à-dire démarcher les artisans pour débloquer les subventions du Département.

Les travaux qui auraient dû se dérouler par zone, le temps de trouver des financements, ont pu commencer dès juillet 2020. D’abord les chantiers participatifs avec les adhérents pour déblayer et nettoyer puis les corps de métiers qui vont se relayer à partir d’octobre 2020 avec une inauguration prévue en juillet 2021 pour les fêtes de Villeneuve.

Un lieu citoyen

« Les idées ne nous manquent pas pour la Menuiserie, nous voulons en faire un lieu de vie citoyen, culturel, convivial ». Côté aménagements, un espace de co-working, une zone de stockage et une salle avec un parquet spécial pour des cours de danse sont déjà prévus. Côté animations, ateliers créatifs et manuels (fabrication, réparation d’objets, couture), salon littéraire, etc. sont au programme. « Ce lieu, nous allons le gérer mais nous souhaitons que les gens viennent à nous et nous proposent leurs idées ». Avis aux amateurs !

 

2 039 voix au compteur et 3e lauréat en nombre de voix : quels conseils donneriez-vous aux futurs porteurs de projets ?

Il faut pouvoir expliquer clairement son idée pour se démarquer et « accrocher les gens ».

La campagne de communication est déterminante. Utilisez les réseaux sociaux mais pas seulement ! Ne négligez pas le contact, le bouche à oreille. Il faut se faire connaître pour expliquer de vive voix son idée.

 

(Article publié le 11 décembre 2020)