La Roue tourne 40 acquiert 2 vélos PMR

Grâce au Budget Participatif Citoyen, l’association « La roue tourne 40 » a pu acquérir 2 vélos PMR (adaptés aux personnes à mobilité réduite).

 

C’était un beau week-end de fin d’été, un temps idéal pour emprunter son vélo et se balader sur une des nombreuses pistes cyclables des Landes. Un plaisir qui peut sembler banal, mais un plaisir jusqu’ici inaccessible pour Elodie et Magalie Lard, atteintes d’une myopathie des ceintures, une affection touchant les muscles des cuisses, du bassin et des bras.

Impossible donc pour les deux sœurs de pratiquer la bicyclette… Jusqu’à ce premier vendredi de septembre où leur association « La roue tourne 40 » a reçu 2 vélos adaptés aux personnes en situation de handicap. Un achat rendu possible grâce aux 19 000 € obtenus à la suite du Budget Participatif Citoyen. Le projet défendu par Elodie, Magalie et leurs amis avait recueilli 2 186 voix sur les 52 908 suffrages exprimés lors de cette consultation inédite dans notre département. Largement suffisant pour faire partie des 33 lauréats. Et récupérer deux engins tout neufs, adaptés à leurs besoins : le fauteuil est fixé à l’avant du cadre de la bicyclette, mais peut facilement en être décroché afin de circuler de manière autonome.

Comme Elodie et Magalie sont d’un naturel actif, elles ont testé leurs beaux joujoux dès le dimanche suivant, entre leur village de Saubrigues et le Bec du Gave. Une jolie balade près le long de l’Adour, qu’Elodie a goûté à sa juste mesure : « C’est une sensation de liberté, le plaisir de se retrouver avec sa famille et ses amis, et la joie d’avoir une activité de plus à partager avec eux. Dans cette optique, le vélo est plus accessible que la randonnée ou la course à pied, car il ne sollicite qu’une personne et demande moins de capacités physiques ».

 

La suite ? Comme elles l’avaient fait avec le Myolib, un fauteuil tout terrain adapté pour la course à pied et les sorties nature, qu’elles avaient imaginé et conçu avec la société Beyris Moncé Concept, Elodie et sa sœur souhaitent prêter les deux vélos « à des personnes à mobilité réduite afin qu’elles puissent partager de nouveaux loisirs avec leurs familles et amis ». Cela devrait être effectif au début de l’année prochaine, le temps pour « La roue tourne 40 » de bien définir les modalités de prêt de ces bécanes qui coûtent tout de même autour de 10 000 € chacune.

Sylvie Bergeroo, conseillère départementale en charge du BPC, ne cachait pas sa satisfaction lors de la remise des vélos à l’association : « On voit se concrétiser les projets du Budget Participatif Citoyen. C’est la vocation du Département : soutenir des projets qui rentrent dans nos missions de solidarité et qui s’inscrivent également dans le cadre d’une démocratie citoyenne, puisque les idées viennent de la population elle-même ».

 

(publié le 10 septembre 2020)