La Commission citoyenne, force de proposition pour la 2e édition du Budget Participatif Citoyen

Réunis samedi 12 décembre en visio-conférence, 14 membres (sur les 20 tirés au sort en janvier 2020) de la commission citoyenne ont débattu sur les grandes étapes de ce dispositif de démocratie participative. Objectif ? Amorcer la mise en place de la 2e édition (qui commencera en avril 2021) et proposer des ajustements et pistes d’amélioration. Tout n’a pas été tranché bien sûr mais le sera à l’occasion des ateliers de travail qui vont jalonner l’année 2021.

Les bases entérinées

Montant maximum d’une idée : 100 000 €

Pas de plafond de montant par commune

Pas plus de 3 « gros » projets compris entre 70 000 € et 100 000 €

30 « petits » projets lauréats minimum, de moins de 15 000 €

1 projet jeune (7-20 ans) par canton

Pas d’affichage des votes en temps réel sur le site

 

Place aux jeunes

Devançant la proposition de la commission citoyenne que les jeunes soient davantage représentés dans la démarche, le Département a indiqué qu’il travaillait depuis plusieurs mois à la constitution d’un réseau « jeunesse » en rencontrant les opérateurs du secteur (éducation nationale, Francas des Landes, Ligue de l’enseignement, Point et Bureau Information Jeunesse, Mission locale, etc.) qui pourraient servir de relais dans la sensibilisation de ce public spécifique.

Et si des jeunes intégraient la commission citoyenne ? « Oui » unanime des participants même si quelques points restent à trancher : nombre, âge, méthode de recrutement…

Une volonté commune de s’investir

Force est de constater que les participants à cette 2e réunion ont la volonté de s’impliquer dans le Budget Participatif Citoyen, au côté du Département mais aussi au côté des porteurs d’idées. Et d’apprendre des expériences de leurs homologues partenaires d’autres collectivités ou de spécialistes de la démocratie participative.

Une belle collaboration qui commence !

 

(article publié le 22 décembre 2020)