Déjà une cinquantaine d’idées déposées !

 

« Nous ne sommes pas là pour juger de l’opportunité d’une idée »

Mercredi 17 juillet, 9 heures. L’équipe des « référents BPC40 » se réunit pour passer en revue les premières idées. Petit rappel avant de commencer : « Nous ne sommes pas là pour juger de l’opportunité d’une idée. Notre rôle est de déterminer si l’idée est recevable ou pas ». La grille d’analyse est prête. C’est parti !

Sécurisation des entrées et traverses de villages, transport de personnes âgées et handicapées, achat d’ordinateurs, création d’équipements sportifs et de loisirs… Très souvent conçues dans une logique de développement durable, affichant résolument un caractère solidaire, les idées répondent à de véritables besoins ou à des envies tout simplement.

Certaines pourtant sont vite écartées : elles n’entrent pas dans le champ d’action de la collectivité ou ne relèvent pas de dépenses d’investissement. D’autres malheureusement ne peuvent pas être examinées. Des informations indispensables n’ont pas été communiquées – nom, adresse complète, téléphone. Le prénom ne suffit pas !

 

Des idées souvent très générales

Les discussions vont bon train pour bien comprendre l’idée. La plupart d’entre elles doivent être précisées. Quel tronçon est concerné par cet aménagement ? Quelle partie du projet est soumise au budget participatif ? Où le projet est-il localisé ?

Chaque référent repart avec « ses devoirs », qui pour contacter le porteur de projet ou le maître d’ouvrage potentiel, qui pour affiner le chiffrage financier avec ses collègues techniciens. Rendez-vous dans une semaine pour une nouvelle mise en commun.

 

Un petit conseil avant de déposer vos idées : lisez attentivement le règlement et surtout, indiquez précisément vos coordonnées complètes.