27 février : 3e réunion de la Commission citoyenne

En préambule, Sylvie Bergeroo, la conseillère départementale déléguée au Budget Participatif Citoyen, a indiqué que deux membres avaient démissionné pour raisons personnelles et volonté de déposer une idée cette année. Par ailleurs, 6 jeunes se sont portés volontaires pour intégrer la Commission citoyenne. Agés de 15 à 19 ans, Agathe, Medhi, Coraly, Marie, Ethan et Mathis participeront aux réunions dès le 27 mars prochain.

 

Comment aider les porteurs d’idées ?

En 2019, un tiers des idées étaient potentiellement recevables et éligibles sous réserve d’approfondissement. Certains porteurs d’idées ont rencontré des difficultés pour « muscler leur idée ». Il ne leur manquait parfois pas grand-chose pour figurer au catalogue : trouver un local, anticiper certains coûts de fonctionnement… Ce sont ces idées et ces porteurs qui peuvent avoir besoin d’un coup de main. Place au remue-méninges.

Côté Département, ce sont des sessions d’information sur les règles du Budget Participatif Citoyen et du dépôt d’idées ainsi que des ateliers par petits groupes (8 personnes maximum) qui seront organisés en visioconférence. En revanche, il n’est pas possible de réaliser un accompagnement individuel des porteurs.

La Commission citoyenne propose quant à elle d’organiser des échanges avec le tissu associatif, de faire des permanences sur les réseaux sociaux ou dans les communes, d’identifier les compétences de chaque membre de la Commission citoyenne pour accompagner au mieux les porteurs et répondre à leurs questionnements.

Un espace collaboratif est en cours de création pour que les échanges puissent continuer et se concrétiser en dehors des réunions mensuelles.